Faf Larage : Le clash Booba vs La Fouine "pour moi c'est un feuilleton" (INTERVIEW)


Apprendre le mardi à 16h que je vais devoir faire une interview le mercredi à 14h, c'est toujours étrange. Mais apprendre que cette interview concernera Faf Larage, le rappeur, pour sa participation à la BO du film d'animation Les Croods, c'est encore plus spécial. Pourquoi ? Parce que mon univers concerne les séries/cinéma, que je n'y connais absolument rien en musique (à part mes groupes préférés) et surtout... parce que Faf Larage n'a pas d'actualité en ce moment, si ce n'est la BO du film.

Du coup, essayer de trouver un maximum de questions quand il n'y a pas vraiment de sujets importants pour une interview de 20 minutes, c'est assez compliqué et stressant. La bonne nouvelle, c'est que Faf Larage (le créateur de "J'ai pas le temps", le générique de Prison Break) est un mec super cool, franc, honnête, sympa... On a pu discuter de pas mal de choses, que ce soit ses nombreuses participations aux Bandes Originales de films (Turf, Croods, La Vraie Vie des Profs), l'intérêt de ces projets, ses futurs projets, de musique classique ou encore de ce qu'il pense du fameux clash Booba/Rohff/La Fouine.


Et comme je suis gentil, voici un petit extrait de l'entretien, dans lequel il parle des réactions du public vis à vis de son travail sur les BO, et il explique son ressenti vis à vis des clashs entre les rappeurs.

Forcément, avec des projets comme les BO de film, les commentaires peuvent être plus critiques sur internet. Tu y prêtes attention ou pas du tout ?
Pas sur ce genre de projets. En fait c'est très simple, tout ce que je fais en "externe", c'est à dire projets de BO, des commandes... non, je ne m'attarde pas là-dessus parce que je sais plus ou moins à quoi m'attendre. Je sais que forcément, quelqu'un qui est à fond dans le rap, dans ma carrière, qui connaît mes morceaux... quand il va voir Les Croods il ne va pas comprendre. Il va se dire "Qu'est-ce qu'il fout ? C'est tout pourri." Si j'ai ces personnes là en face de moi, je leur explique, je leur dit que c'est un truc à part. C'est un film, c'est un délire. Le film il est mortel, moi j'ai fait le truc avec les gamins et j'ai kiffé, et c'est ça qui est important. Et je leur dis bien, parce que des fois ils peuvent ne pas comprendre que ce qui est intéressant dans ces démarches, surtout de BO, c'est qu'on ne fait pas des morceaux pour les vendre. C'est à dire que lorsque l'on fait un morceau comme ça, on le fait juste pour que ce soit diffusé, pour que ça donne envie d'aller voir le film. Du coup la démarche est seine. Y a pas une démarche de se dire "On veut se faire de la thune". Et puis pour moi, je sais très bien que c'est quelque chose qui par rapport au rap va plus me desservir qu'autre chose. C'est une démarche où je me mets en danger en quelque sorte. Je pourrais très bien dire "Oh non non, ma carrière, attention", mais franchement, j'ai passé l'âge de tout ça. Le but, c'est qu'artistiquement le travail soit bien fait. Pour les Croods, pour le but qu'on en a, le travail est bien fait. Après je peux comprendre que ça déroute, que les gens n'aiment pas, il n'y a pas de soucis. Mais je ne fais pas attention, je fais ce que j'aime.

On ne peut pas parler de rap en ce moment sans évoquer le fameux Clash entre Booba et La Fouine. C'est quelque chose que tu suis ? Qui t'énerve ? Ou au contraire, c'est dans la logique du style musicale ?
En fait, je suis ça comme tout le monde. Pour moi c'est un feuilleton. Je suis l'histoire, on m'informe... Je regarde ça de loin avec beaucoup de recule. C'est leurs histoires à eux, j'ai rien à voir là dedans. Les clashs dans le rap il y en a toujours eu, sauf qu'avant il n'y avait pas internet, on ne faisait pas des vidéos... Ça m'intéresse parce que je regarde ça comme tout le monde, mais une fois que j'ai vu la vidéo j'éteins et je passe à autre chose. Je ne me dis pas "Ah tiens, ça va révolutionner le rap". Mais ça ne me choque pas et pour moi c'est un clash de plus. La France se met au niveau des américains, car ça faisait longtemps qu'on n'en avait pas eu de ce niveau là. Mais bon, IAM vs NTM en 1991 y a déjà eu... Et cette question que tu me poses aujourd'hui, je l'avais déjà en 1992, même si là j'étais plus impliqué car IAM c'est la famille. Mais aujourd'hui ça ne me touche pas.

Au final, Faf Larage est un mec vraiment sympa et passionné. J'ai passé un très bon moment à discuter avec lui et si les BO ne sont pas toujours géniales, c'est vraiment rafraîchissant de voir un mec si terre à terre dans ce milieu. La classe =)

Pour découvrir l'intégralité de l'interview, rendez-vous ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lorsque je serais riche, ce commentaire te sera remboursé !