Arrow : ces étranges questions que l'on se pose devant la série


Tandis qu'Arrow cartonne toujours autant aux USA, au point d'avoir prochainement le droit à un second spin-off après The Flash, la série n'échappe pas à une étonnante tradition : les questions qui tuent. De quoi s'agit-il ? C'est très simple, qu'importe la série regardée, un fan ne peut s'empêcher de se poser d'étranges questions, plus ou moins utiles, devant son écran, en rapport avec l'univers, les intrigues ou les personnages. Et comme vous allez pouvoir le découvrir ci-dessous, le show de la CW se retrouve régulièrement au coeur d'interrogations très spéciales...

Arrow - Les questions qui tuent


Rejoignez la chronique sur facebook


Comment se déguiser en personnage de série gratuitement ? La réponse


C'est bientôt Halloween et vous n'avez pas les moyens de vous trouver un déguisement aussi cool qu'original ? Pas de problème, j'ai la solution. Oui, grâce à Chroniques En Série, vous allez pouvoir vous déguiser de la même façon que le personnage le plus culte de la télé et ce... gratuitement. Ce n'est pas une blague, c'est une méthode qui fonctionne à tous les coups. Et la bonne nouvelle, c'est que cela marche également pour le cinéma. Merci qui ?


Vous pouvez l'avouer, c'était le twist le plus dingue jamais créé...

Le Woop' : un collectif plein de surprises pour un spectacle déjanté (Critique)


Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le Woop (oui, comme dans les Totally Spies), il s'agit d'un collectif d'humoristes sévissant à la fois sur Youtube et sur scène, les lundis et mardis au Théâtre des Feux de la Rampe à Paris et en tournée aux 4 coins de la France. Au casting ? Mister V, Hugo Tout Seul, Malcolm ToTheWorld, Jérémie Dethelot, Youssoupha Diaby, Hakim Jemili et Mike Kenli (le MC). Et si la cible visée par ces comédiens est clairement un jeune public (15/30 ans), l'humour ne laissera personne indifférent, en témoignent les parents présents dans la salle pendant la représentation.

Un show hilarant...
Car oui, allons directement à l'essentiel : le Woop c'est hilarant. Au programme ? A la manière du Jamel Comedy Club, les humoristes se succèdent sur scène afin de dévoiler leurs sketchs en quelques minutes (approximativement 7). Et si les thèmes sont finalement très semblables et pas forcément les plus originaux (famille/racisme/drague), ils se les approprient tous, en les amenant dans leurs univers respectifs. Ainsi, pas de risque de tomber sur la même blague à quelques minutes d'intervalles et on en ressort avec cette impression que chacun complète le chapitre du précédent. Une bonne idée, permettant dès lors à cette succession de blagues de ne jamais paraître lourde ou répétitive.

... porté par des humoristes de talent
Du côté des univers de chacun, c'est là que se trouve la principale qualité de ce "Gang". Pas un n'a le même sens de la blague ou le même rythme, et tous jouent sur leurs forces pour se démarquer. Que ce soit Hakim et son aisance sur scène et sa relation avec le public, Jérémie et sa diction parfaite, Hugo et son autodérision empathique, Mister V et son jeu physique impressionnant, Youssoupha et son excellente maîtrise du stand-up, Malcolm et sa folie communicative ou encore Mike et sa voix imposante, les humoristes se révèlent complémentaires, apportant un plus aux différents membres.

Résultat, quand ils ne participent pas (discrètement) aux shows solo des autres, ils se retrouvent ensemble lors de sketchs en groupe déjantés. De quoi leur permettre d'exposer toute leur folie et de nous offrir des transitions plutôt cool et originales.

Mais...
Toutefois, tout n'est évidemment pas parfait, le spectacle possédant quelques défauts facilement rectifiables avec le temps. La durée des sketchs les obligeant à aller vite, certains semblent en effet avoir encore un peu de mal à trouver leur rythme, quand d'autres n'approfondissent pas encore assez leurs textes, enchaînant trop rapidement les sujets. Rien de dommageable, mais une fois ces domaines améliorés, ils passeront aisément dans une catégorie plus importante. 
De plus, bien que les blagues soient toujours drôles et efficaces, certaines paraissent (trop) faciles, quand d'autres peuvent créer un petit malaise face au très grand écart d'âges dans le public... (si on était sur une moyenne de 20/22 ans, il y avait des jeunes de 8/10 ans.) 
Enfin, la durée du spectacle est bien trop courte pour un si grand collectif (environ 1h10). Si on ne voit pas le temps passer, les humoristes ne laissant aucun temps mort, on en redemande forcément tant le résultat sur scène est génial.

Conclusion
En résumé, malgré ses quelques défauts facilement oubliables, Le Woop est une pure réussite. On rit, on ne s'ennuie jamais, on a le droit à quelques surprises et on fait face à de véritables showmen. A voir absolument.

Ma première fois à l'Emirates Stadium d'Arsenal


Quel était le pourcentage de chances pour que l'Emirates Cup (compétition de football amicale organisée par Arsenal) ait lieu au même moment que mon petit séjour à Londres ? Ainsi, je ne pouvais décemment pas passer à côté de l'occasion pour ENFIN entrer dans ce stade mythique qu'est l'Emirates Stadium, afin de voir ENFIN mon équipe de coeur, Arsenal, jouer à domicile. D'autant plus que les places étaient logiquement peu chères (pour une fois), et donc immanquables.


Résultat, c'est ce dimanche 3 août que j'ai pu sauter le pas et découvrir la véritable ambiance anglaise d'un stade de foot, lors de la confrontation entre Arsenal et Monaco. Mes impressions ? Même si ce n'était qu'un match amical sans enjeux et avec une bonne partie de l'équipe titulaire absente ou en méforme physique, c'était absolument incroyable. Et ma place au deuxième rang y est également pour beaucoup mouhahaha.

Honnêtement, c'est la première fois que j'assiste à une telle ambiance lors d'une rencontre (et pourtant, à la Beaujoire de Nantes, c'est plutôt cool aussi). Ainsi, les habitants du quartier y organisent des barbecues "improvisés" dans leur jardin pour se faire de l'argent de poche, les supporteurs viennent en famille (femmes, enfants, grands-parents) habillés aux couleurs de l'équipe, ça chante partout, ça se bouscule gentiment pour prendre une photo avec le King, Thierry Henry (sa statue), ça charrie Tottenham et parfois, il y fait beau. Oui, à l'heure où j'écris ces quelques lignes, j'ai encore la marque de bronzage autour de ma montre...

Bref, c'était une expérience inoubliable et j'ai hâte d'y retourner lors d'un véritable match à enjeux. Si Arsenal m'entend, je veux bien une petite place gratuite... Pleaaase.

PS : J'ai même réussi à convertir ma copine au club. Quand je vous dis qu'Arsenal est magique.